Comment réussir le concours de gardien de la paix meteorologic net ?

par | Fév 24, 2024 | Formation | 0 commentaires

Le concours de gardien de la paix est le principal mode d’accès à la police nationale. Chaque année, des milliers de candidats y sont enrôlés. Ce concours est ouvert aux titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, âgés de 17 à 45 ans.

De plus, ils doivent remplir les conditions de moralité et d’aptitude physique requises. Très sélectif, il comporte plusieurs épreuves, ainsi qu’une enquête de moralité et une visite médicale. Pour réussir ce concours, il faut donc se préparer sérieusement et méthodiquement.

Quelles sont les étapes initiales de préparation au concours ?

Pour bien vous préparer au concours de gardien de la paix, il est essentiel de suivre les étapes suivantes :

  • S’inscrire en ligne sur le site de la police nationale entre mai et juillet : pour ce faire, vous devez renseigner un dossier et choisir le concours ainsi qu’une langue étrangère pour l’oral.
  • Consulter le programme officiel du concours sur le site de la police nationale ou dans les centres d’information : ici, vous pouvez vous familiariser avec les épreuves, les coefficients et les modalités du concours. Cela peut se faire en consultant les annales des sessions précédentes par exemple.
  • Se renseigner sur le métier de gardien de la paix, ses missions, ses conditions de travail : il suffit de se rapprocher des professionnels pour en apprendre plus sur les perspectives de carrière.
  • Se former en suivant des formations préparatoires : elles sont dispensées par des organismes privés, des associations ou des établissements publics comme le CNED ou le CFPN. Vous pouvez également vous inscrire à des préparations gratuites proposées par la police nationale ou en se formant en autodidacte. Cette dernière alternative est possible avec des livres, des sites internet, des applications, ou des podcasts dédiés au concours.

Quelles sont les différentes épreuves au concours ?

Seuls les candidats ayant réussi à trois épreuves seront déclarés admis. Vous avez les épreuves d’admissibilité, les épreuves de pré-admission et les épreuves d’admission. 

Les épreuves d’admissibilité

Elles comprennent quatre évaluations écrites :

  • Résolution de cas pratiques (2 heures, coefficient 4) : elle évalue les capacités d’analyse, de synthèse et de proposition du candidat. Ce dernier doit répondre à des questions sur des cas pratiques liés à une situation professionnelle.
  • QCM de culture générale : il faudra répondre à 90 questions sur plusieurs domaines comme l’histoire, la géographie, les institutions, les sciences, les arts ou le sport. Cela permettra d’évaluer vos connaissances générales et votre capacité de raisonnement logique.
  • QCM de langue étrangère : vous devrez apporter des réponses à une vingtaine de questions de compréhension d’un texte dans la langue étrangère sues évoquées. Ce QCM sert à évaluer vos niveaux de langue et de compréhension.
  • Test psychotechnique : vous passerez un test informatisé comprenant des exercices de logique, de mémoire, d’attention et de personnalité. Le but est de savoir si vous avez les aptitudes intellectuelles et psychologiques nécessaires.
A LIRE :   Classement des meilleures écoles de communication à Paris en 2024

Les épreuves de pré-admission physiques

Elles se déroulent généralement entre novembre et janvier et se résument au nombre de trois :

  • Le parcours d’habileté motrice : c’est une épreuve avec un parcours d’obstacles évaluant l’endurance, la coordination, l’équilibre et la force.
  • Le test d’endurance musculaire des membres supérieurs : c’est une évaluation consistant à réaliser le maximum de tractions en pronation. Il sert à jauger la force et la résistance des muscles des bras, des épaules et du dos.
  • Le test d’endurance musculaire des membres inférieurs : il consiste à réaliser le maximum de squats pour évaluer la force et l’endurance des muscles des jambes. Pour réussir, un entraînement régulier et des exercices ciblés pour renforcer les muscles des jambes sont essentiels.

Les épreuves d’admission

Pour finir, vous avez les épreuves orales, généralement entre février et avril :

  • L’entretien avec le jury : il se déroule devant un jury composé de trois personnes. dont un psychologue. Le candidat est évalué sur sa motivation, sa personnalité, ses qualités relationnelles et ses aptitudes professionnelles. Il est recommandé de bien préparer votre entretien et de bien vous renseigner sur le métier.
  • L’épreuve de langue étrangère : elle consiste à s’exprimer oralement dans la langue choisie pour évaluer le niveau de langue et la capacité à communiquer oralement. Pour y arriver, apprenez les bases de la langue. Il faudra aussi s’entraîner à parler et à dialoguer, car vous le ferez avec le jury.

Quelles sont les astuces pour maximiser vos chances de réussite ?

Pour être certain de réussir, vous devez planifier la révision de tout le programme du concours en répartissant le temps selon les épreuves et les difficultés. Concrètement, utilisez divers supports (livres, fiches, vidéos, quiz) et favorisez les méthodes actives (récitation, reformulation, application). Naturellement, n’oubliez pas de vous évaluer régulièrement avec des exercices, des simulations et corrigez constamment vos erreurs.

Ensuite, vous devez apprendre à gérer efficacement votre temps. Pour ce faire, organisez votre emploi du temps en fixant des objectifs, des priorités et des échéances. Le jour du concours, respectez les consignes, lisez les sujets, répartissez votre temps entre les questions et vérifiez vos réponses. 

Pour finir, soyez mentalement prêt, motivez-vous, rassurez-vous et visualisez-vous réussite. Gérez également votre stress en respirant profondément, en vous relaxant et en chassant les pensées négatives. Sur le plan physique, préparez-vous en adoptant une hygiène de vie saine. Cela se résume à dormir suffisamment, à manger équilibré et à faire de l’exercice.

La prise en compte des attentes du jury

A LIRE :   Classement des meilleures écoles de communication en France en 2024

Le jury du concours de gardien de la paix a des attentes précises envers chaque candidat. Pour espérer se démarquer, il est impératif de répondre à ces attentes. Voici quelques-unes d’entre elles :

  • De la motivation : vous devez être passionné par le métier, connaître ses missions et évolutions. Vous pouvez également avoir un projet professionnel clair et être en mesure d’expliquer vos choix et aspirations.
  • De la personnalité : le jury recherche des candidats honnêtes, respectueux, responsables, solidaires. Vous devez avoir un fort sens du service public, de la hiérarchie et du travail en équipe. Vous devez également être capable de vous adapter à n’importe quelle situation et de communiquer efficacement pour gérer les conflits.
  • Des aptitudes professionnelles : vous devez démontrer des aptitudes telles que la capacité de réflexion, d’analyse, de synthèse et de proposition de solutions. Comprendre des informations, respecter les règles, les procédures et les consignes sont également non négociables.

Que retenir des témoignages d’anciens concourants ?

Pour augmenter vos chances de succès, il est judicieux de se référer aux témoignages d’anciens participants au concours. Leurs expériences peuvent fournir des conseils pratiques et des « insights » précieux. Voici quelques témoignages recueillis sur des forums dédiés :

  • « J’ai réussi le concours de gardien de la paix en 2020, après avoir suivi une formation préparatoire au CFPN. Ce qui m’a aidé, c’est de travailler régulièrement, de faire des fiches, de m’entraîner avec des annales, et de me renseigner sur l’actualité et le monde de la police. J’ai aussi fait du sport, pour être en forme pour les épreuves physiques. Le jour du concours, j’ai essayé de rester calme, de bien lire les sujets, et de répondre avec confiance. »Thomas, lauréat du concours de gardien de la paix.
  • « J’avais peu confiance en moi et je doutais de mes capacités à devenir gardien de la paix. J’ai donc choisi la formation de cadet de la République, j’ai obtenu le concours et j’ai effectué ma formation de cadet qui m’a bien aidé et m’a permis de me mettre au sport alors que je n’étais pas du tout sportif. Puis j’ai été adjoint de sécurité pendant 2 ans et demi en police secours et j’ai réussi le concours session 2019 en interneAlex J., élève gardien de la paix.

Pour finir, il faut retenir que le concours de gardien de la paix n’est pas une mission impossible. Il s’agit simplement d’un concours très sélectif, qui requiert une préparation sérieuse et méthodique.

Lucas Camara expert webmarketing nubiz

Lucas Camara, expert webmarketing chez Agence Nubiz

Trafic manager depuis plus de 7 ans dans l’agence Nubiz, Lucas est un véritable expert sur les différents leviers d’acquisition du web. Il passe ses journées à piloter des campagnes d’acquisition de trafic et suivre les performances de ses actions. Il travaille principalement sur les réseaux sociaux ainsi que sur Google. 

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

Comment éviter le délai de carence pôle emploi ?

Comment éviter le délai de carence pôle emploi ?

Naviguer dans les procédures de Pôle emploi peut s'avérer complexe, surtout concernant le délai de carence qui retarde le versement des allocations chômage. Heureusement, certaines stratégies permettent d'éviter ou de...