4 nouvelles technologies pour apprendre l’anglais

par | Juin 11, 2024 | Formation | 0 commentaires

Alors que la technologie prend de plus en plus de place dans le quotidien de chacun, elle s’immisce peu à peu dans l’univers de l’apprentissage, notamment dans celui des langues. En tant que lingua franca mondiale, l’anglais est aujourd’hui la langue que tous décident d’apprendre pour des raisons professionnelles, académiques et même pour la simple envie d’enrichir son bagage culturel. Par le biais des avancées technologiques, apprendre l’anglais prend aujourd’hui une toute autre dimension, tout en étant plus aisé et en proposant des résultats plus concrets. Découvrez les nouvelles technologies à ne pas rater pour mieux apprendre l’anglais.

1.      L’Intelligence artificielle (IA) et ses apprentissages adaptatifs

Ce n’est plus un secret, l’intelligence artificielle représente le fer-de-lance de la technologie futuriste. Déjà présente dans une grande partie de notre quotidien, l’IA occupe aussi une part grandissante et pesante dans l’apprentissage des langues. Les sites ainsi que les plateformes éducatives bénéficiant des atouts de l’IA peuvent aujourd’hui analyser les besoins et les progrès individuels de chaque étudiant, en adaptant le contenu et les exercices en fonction de leurs forces et faiblesses.

Les applications les plus poussées dans le domaine de l’apprentissage des langues, telles que Duolingo ou Babbel, se servent d’algorithmes d’apprentissage qui peuvent adapter leurs modules en fonction des compétences et du niveau de chaque étudiant pour rendre l’apprentissage de l’anglais plus efficace et bien entendu plus motivant. Selon un récent sondage mené en France, 63 % des enseignants estiment qu’apprendre l’anglais avec chatgpt (ou une autre IA du même type) serait un bon moyen pour leurs étudiants d’obtenir de meilleurs résultats dans l’apprentissage d’une langue (*1).

2.      La Réalité virtuelle (RV) et la Réalité augmentée (RA)

Si la Réalité virtuelle (RV) et la Réalité augmentée (RA) fascinent toujours autant, c’est avant tout grâce aux différentes possibilités qu’elles présentent. Si ces technologies sont souvent associées au monde du divertissement, elles permettent néanmoins d’apporter un réel plus pour la maîtrise et l’acquisition des compétences linguistiques dans des situations de la vie réelle. Pour le cas de la RV en particulier, il existe aujourd’hui des applications telles que Mondly VR qui proposent des scénarios virtuels où le pratiquant sera encouragé à avoir des interactions avec des personnages virtuels dans différents environnements.

A LIRE :   La formation continue : un pilier de l'évolution professionnelle du policier

Grâce à ces exercices en réalité virtuelle, le pratiquant aura plus d’occasions d’exercer ses compétences linguistiques, de se familiariser à des situations précises, d’enrichir son vocabulaire. De même, la RA peut être utilisée pour superposer des traductions ou des informations contextuelles dans le monde réel. Il s’agit effectivement d’un moyen qui permet de faciliter l’immersion linguistique. C’est notamment rendu possible avec les lunettes qui sous-titrent, en temps réel. Totalement autonomes, ces lunettes, qui paraissent ordinaires au premier abord, offrent la possibilité de traduire une langue en temps réel, et d’afficher les traductions sous forme de sous-titre.

3.      La reconnaissance vocale

apprendre l'anglais

S’aider de l’IA pour apprendre l’anglais ne se limite pas uniquement à écrire et à lire. Grâce à la reconnaissance vocale avancée, les nouvelles technologies permettent aussi aux désireux d’apprendre de mieux travailler leur prononciation et leur compréhension orale de l’anglais. Plus surprenant encore, certaines applications repoussent le principe plus loin en mettant en place des algorithmes de reconnaissance vocale qui vont évaluer la prononciation pour mettre en place un retour d’information instantané sur les méthodes d’amélioration de l’accent et de l’intonation. Parler anglais avec une IA de ce type sera particulièrement favorable aux personnes dont la langue maternelle diffère énormément de l’anglais, notamment sur le plan phonétique.

4.      Les jeux éducatifs

Aujourd’hui, de nombreuses plateformes de familiarisation avec l’anglais proposent différentes manières d’apprendre avec une expérience ludique en plus. Outre le fait d’être plus motivant, cette exploitation des dernières technologies en faveur de l’apprentissage permet d’avoir de meilleurs résultats. En effet, les applications telles que Quizlet ou Kahoot offrent différents jeux éducatifs, des quiz et des défis interactifs qui permettent de tester les connaissances et de s’améliorer sans pour autant perdre leur aspect ludique. Plus encore, des jeux plus sérieux tels que « Lingodeer » intègrent parfaitement de véritables leçons et cours structurés aux éléments du jeu pour mettre en place une expérience d’apprentissage complète et encore plus attrayante.

A LIRE :   Comment obtenir son avis de situation pole emploi rapidement ?

Quelle sera la meilleure manière d’apprendre l’anglais ?

Les nouvelles technologiques ont considérablement enrichi le paysage de l’apprentissage de l’anglais, notamment avec l’essor de l’IA. En effet, apprendre l’anglais avec chatgpt permet d’accéder à plus de possibilités et donc d’avancer plus rapidement. Ajoutez à cela la montée en puissance de la RV/RA, les chatbots ainsi que les jeux interactifs, offrant aux apprenants des outils innovants pour améliorer leurs compétences linguistiques de manière interactive et personnalisée, et la maîtrise de l’anglais devient une compétence à la portée de tous.

Mais bien que l’usage de ces technologies permet de nouvelles perspectives passionnantes, elle reste néanmoins incomplète sans une interaction humaine. Si la fonction primaire d’une langue reste la communication, pourquoi les échanges humains ne seraient-ils pas la meilleure manière de la maîtriser ? C’est pour cette raison qu’une approche hybride, combinant IA et interaction humaine, grâce à des cours anglais en ligne par exemple, reste la meilleure alternative d’apprentissage.

Sources :

(1)   : L’IA dans l’enseignement : résultats détaillés d’une enquête où étudiants et enseignants confrontent leurs regards/Auteur : Compilatio.

Lucas Camara expert webmarketing nubiz

Lucas Camara, expert webmarketing chez Agence Nubiz

Trafic manager depuis plus de 7 ans dans l’agence Nubiz, Lucas est un véritable expert sur les différents leviers d’acquisition du web. Il passe ses journées à piloter des campagnes d’acquisition de trafic et suivre les performances de ses actions. Il travaille principalement sur les réseaux sociaux ainsi que sur Google. 

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

10 métiers bien payés que personne ne veut faire

10 métiers bien payés que personne ne veut faire

Il existe certains métiers que personne ne veut faire, c'est pourquoi ils sont relativement bien payés. Si vous êtes prêt à envisager une carrière que personne d'autre ne veut en raison de la rémunération, alors cette...

La liste des 43 métiers qui payent le mieux en France

La liste des 43 métiers qui payent le mieux en France

Malgré l'augmentation des frais de scolarité et des qualifications professionnelles, obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle peut considérablement augmenter votre potentiel de revenu. En France,...

5 métiers qui payent bien sans diplôme

5 métiers qui payent bien sans diplôme

Dans le monde professionnel actuel, il est tout à fait possible de trouver des emplois bien rémunérés sans avoir de diplôme universitaire. Que vous soyez en début de carrière ou en reconversion, il existe de nombreux...