Top 3 des tendances 2017 du content marketing (selon 12 experts)

Top 3 des tendances 2017 du content marketing (selon 12 experts)

Si la création de contenus est devenue une réalité pour la plupart des marketeurs, les tendances et les pratiques évoluent en permanence. Nous approchons de la fin de l’année, le moment est donc choisi pour évoquer les tendances 2017 du content marketing qui feront notre métier dans les prochains mois.

Nous avons demandé à 12 experts français quelles étaient, selon eux, les 3 tendances 2017 du content marketing. Que vous ayez planifié ou non votre calendrier éditorial, il peut-être utile de jeter un oeil à ces tendances.

Nous avons répertorié toutes les réponses ci-dessous:

Anthony Rochand
Gregory Coste
Julie Robveille
Christian Neff
Xavier Foucaud
Cédric Hoareau
Ludo SLN
Gabriel Dabi-Schwebel
Lionel Clément
Rudy Viard
Charles Dolisy
William Troillard

anthony rochandAnthony Rochand

1 – Les interactions entre le mobile, la vidéo et les médias sociaux

Les évolutions techniques permettent des intéractions pertinentes entre le mobile, la vidéo et les médias sociaux. Toutes ces technologies sont liées, et s’alimentent les unes les autres.

2 – La consommation vidéo

La consommation vidéo a de beaux jours devant elle, et les contenus vidéos prendront une part encore plus importante en cette année 2017.

3 – Le combiné Social Media & Content Marketing

Le combiné Social Media & Content Marketing s’impose et devient une vraie force, cette tendance va s’accentuer en 2017. En effet cette alchimie se confirme avec les Facebook Live, Periscope, ou encore Snapchat. Ces derniers ont pu s’imposer en 2016 et proposent une réelle synergie avec le contenu.

Ce live directement intégré aux médias sociaux, prend une belle part dans la stratégie de content. Les plateformes sociales deviennent de plus en plus des leviers marketing efficaces pour mettre en valeur ces contenus scénarisés, ou pris sur le vif.

Anthony est co-fondateur et président de LEW (Les Experts du Web). Il est Digital Strategist et accompagne les entreprises & marques de différents secteurs dans leur stratégie digitale.

gregory-costeGregory Coste

Ma boule de cristal me montre un avenir brillant pour toutes les entreprises qui choisissent d’investir dans le content marketing et de l’intégrer. Projetons-nous.

1 – Le SEO reste incontournable, mais ne suffit plus

Les lecteurs deviennent de plus en plus exigeants, critiques et intraitables sur l’utilité, la transparence, sur la pertinence du fond, et sur la qualité de la forme.

Pour partager sa vocation en tant que Business Model, la documentation et le sourcing d’information constituent la base d’un terrain fertile. C’est la moindre des choses quand on veut s’afficher comme la référence du potager.

2 – La pertinence du discours

La pertinence du discours ne raisonne que lorsque le fond rend service, apporte une solution à un problème : on ne raconte plus de salades.

Les lecteurs sont plus réceptifs lorsque le discours se rend accessible, vulgarisé. Ils plébiscitent une approche plus humaine dans leur relation, marketing automation ou pas. On enlève les mauvaises herbes.

3 – La diversité des formats de contenus

Sur la forme, la diversité des formats de contenus, comme la vidéo, les infographies interactives (…) enrichit la relation, maintient l’intérêt et favorise la proximité. Voyons ça comme un engrais naturel de croissance.

On arrose l’ensemble régulièrement : la transaction commerciale rayonne comme un soleil radieux.

Des médias Bio d’entreprise voient le jour et deviennent des centres de profits.

Qu’en dit le R.O.I. ? « – On récolte ce qu’on sème. »

Consultant en communication à temps partagé : chargé de contenu éditorial web, community manager, consultant en communication digitale et content marketing, adepte d’un marketing utile, responsable et authentique, et d’un marketing par des contenus bien pensés.

julie-robveilleJulie Robveille

1 – Les vidéos Live

Youtube Live, Facebook Live et très récemment les lives sur les stories Instagram. LIVE va être le buzzword de 2017 ! C’est une fonctionnalité géniale qui permet d’avoir une vraie connexion avec ses internautes et ses prospects. Pour l’instant les marques essayent de mettre en place des stratégies sur leurs Lives events. Certaines se sont déjà lancées, mais c’est encore du « bêta test ». Quand tout le monde sera prêt, ça va exploser et ce sera complètement intégré à leur stratégie de contenu.

2 – Les contenus visuels et multimédias

Les contenus sont et seront de plus en plus visuels. À cause de l’infobésité, les internautes sont devenus des zappeurs professionnels. Un visuel doit se démarquer des autres pour attirer l’œil dans un premier temps. La valeur du contenu fait le reste ensuite. Les contenus seront donc de plus en plus variés, interactifs et de valeur. D’ailleurs les content marketeurs sont de plus en plus recherchés par les entreprises. On a vu le succès fracassant de la réalité augmentée avec Pokémon Go en 2015. Les GIFs animés reprennent du service aussi et sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, cette tendance se confirme par la récente levée de fond de 72 millions de dollars par Giphy. Et Facebook propose les photos 360° à la portée de tous. Donc pour toutes les marques qui souhaitent se démarquer, il y aura de quoi faire en 2017!

3 – Les publicités payantes

Elles deviennent déjà incontournables et le deviendront encore plus fortement en 2017. Avec les déclins du reach organic jusqu’à 2% aujourd’hui pour certaines pages, les publicités sur les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables et le seront encore plus dans les mois et les années à venir. Pour tirer son épingle du jeu, il faut y aller maintenant. En France, on peut encore considérer les publicités sur les réseaux sociaux comme un eldorado pour les annonceurs. C’est un système d’enchères et aujourd’hui en France, relativement peu d’entreprises se lancent dans le paid advertising. Peu de marques se lancent donc il y a encore peu de concurrence. Alors, imaginez quand beaucoup plus d’entreprises se seront lancées, il y aura plus de concurrence donc les prix vont grimper.

Créatrice de l’agence SOCIAL MEDIA FOR YOU, Julie propose des formations webmarketing et réseaux sociaux online et offline (en inter et en intra entreprise) et accompagne les entrepreneurs dans leur visibilité sur le web.

christian-neffChristian Neff

Il y a quelques années en arrière, nous parlions du content marketing comme étant une tendance et c’est aujourd’hui une vraie réalité. Rares sont en effet les entreprises qui ne s’y sont pas mises et elles sont de plus en plus nombreuses à mettre ces activités au service de leur image et de leur business development. Face à cette discipline qui s’est enfin établie, se pose alors maintenant tout naturellement la question des tendances propres au content marketing en 2017 :

1 – L’automatisation des contenus

Un point fort pour 2017 sera clairement celui de l’automatisation des contenus et du marketing automation au sens large. Non seulement les entreprises vont désormais produire de nombreux contenus premium et dynamiques, mais elles vont aussi en automatiser la diffusion via les réseaux sociaux, par voie d’emailing, activités de display ou autres.

2 – La personnalisation

Autre focus incontournable et fortement lié à l’automatisation, se trouve la notion de personnalisation. Avec l’augmentation drastique des contenus, les entreprises doivent améliorer leur compréhension des buyer personas et leur manière de les adresser. Vive donc les contenus smarts et contextuels, qu’il s’agisse de pages web, de landing pages ou d’emails. Cette approche va de concert avec une segmentation fine des bases de données.

3 – L’approche Lean Marketing

Enfin l’approche lean et la data viennent soutenir l’effort de production de contenu. Grâce aux outils de mesure et de pilotage, les entreprises identifient mieux et plus vite les contenus à produire. En parallèle, elles sélectionnent parfaitement les segments à stimuler pour maximiser l’impact de leurs communications. L’agilité, la réactivité deviennent alors des facteurs clés de succès.

Fondateur de Markentive, agence partenaire Hubspot, Christian propose des services d’Inbound marketing et des formations sur le sujet depuis 2012.

Xavier FoucaudXavier Foucaud

1 – Le Marketing d’influence

Faire appel à des influenceurs pour parler de sa marque a été un des grands sujets du content marketing en 2016, notamment avec les YouTubeurs (comme la série « Le Décodeur de Norman » par le CIC). L’“influence marketing” risque de continuer à marquer les stratégies de content marketing en 2017, surtout avec les stars de la plateforme vidéo de Google.

2 – Le Marketing automation et l’emailing

Loin d’être mort, l’email reste primordial dans les stratégies de content marketing. Ce sera encore le cas en 2017, avec l’utilisation de plus en plus grande de ce canal en marketing automation, un outil qui, s’il est correctement utilisé, peut s’avérer très efficace dans la stratégie de content marketing d’une entreprise.

3 – Le Contenu en réalité virtuelle

Les vidéos à 360° ont débarqué sur Facebook et YouTube, tandis que les casques de réalité virtuelle arrivent enfin sur le marché de la grande consommation (HTC, Samsung, Sony…). En 2017, nul doute que les marques vont s’emparer de ce nouvel outil pour tester une nouvelle forme de content marketing et proposer une expérience immersive qui mette en avant leurs produits.

Après avoir été Community Manager pour différents sites de e-commerce puis dans la presse spécialisée, Xavier Foucaud a été Journaliste chez Marketing Magazine avant de rejoindre en 2015 NP6, pionnier de l’emailing et expert du data marketing, pour gérer la stratégie de Content Marketing.

cedric-hoareauCédric Hoareau

Le marketing de contenu est devenu incontournable en 2016, alors en 2017, cela sera vital ! De nos jours, lorsqu’une structure souhaite créer une stratégie digitale, une présence en ligne est primordiale. Etre présent c’est bien, mais il faut aussi être acteur et c’est pour cela que la création de contenu est idéale !

1 – La personnalisation

En 2016, nombreuses sont les entreprises qui ont misé sur le marketing de contenu, en passant par article de blog, la vidéo ou encore récemment la vidéo en direct. Tous les contenus ainsi créés doivent avoir un objectif commun, c’est-à-dire d’atteindre une cible. C’est ici qu’intervient la personnalisation des contenus, en effet en connaissant suffisamment une communauté, il est plus aisé de créer du contenu adapté à une cible précise. C’est une pratique déjà d’actualité, mais devra être encore plus pertinence à l’avenir, car les utilisateurs sont de plus en plus informés, connecté et exigeant !

2 – Le mobile

Autre point important à prendre en compte dans le futur du content marketing est le mobile. L’utilisation du mobile est en passe de surclasser le desktop, il faut donc continuer à miser sur le mobile, je dirai même plus, il faudra y concentrer encore plus d’efforts. Notamment sur la vidéo en direct, tous acteurs du marché que cela soit Snapchat, Instagram ou bien Periscope, misent toujours plus sur l’instantanéité et l’interaction en direct avec les utilisateurs via le mobile, certaines marques l’ont déjà bien comprise. Ce qui posera problème à ce moment-là, cela sera très certainement la cible, à savoir comment créer et diffuser du contenu pertinent et adéquat pour une cible plutôt jeune.

3 – Snackable content et visuels

On ne doit pas se le cacher, le temps d’attention des utilisateurs ne cesse de décroitre et cela à cause (et grâce) au mobile. C’est aussi ce qui pousse les éditeurs à créer des contenus plus volatiles, captants plus rapidement l’attention et plus facile à consommer, je pense par exemple aux infographies et aux vidéos YouTube. Ce qu’il faut comprendre par là, c’est que les images auront plus d’impact sur les utilisateurs.
Si je devais résumer le marketing de contenu de 2017 en quatre mots : qualité, accessibilité, diversification et adaptabilité.

Cédric est un utilisateur (ultra-connecté) ayant une soif insatiable pour la culture web. Médias sociaux, web marketing, blogging, graphisme, web design… il touche à tout du bout des doigts et au clic de sa souris. « Chaque lendemain donne naissance à une innovation. »

ludovic-salenneLudovic Salenne

Le Content Marketing a le vent en poupe, les entreprises ont désormais bien pris conscience que pour être visibles sur internet, elles devaient offrir du contenu de qualité. Cependant, elles s’y sont à peine mises qu’elles vont déjà devoir s’adapter car le Content Marketing évolue à vitesse grand V ! Si je devais retenir 3 tendances 2017 du content marketing, je dirais SCO, native advertising et IRL !

1 – L’utilisation Mobile

Les appareils mobiles ont révolutionné le comportement des internautes. Ils sont connectés H-24 et sont envahis d’information… Ils font donc rapidement le tri et vous n’avez que quelques secondes pour retenir leur attention. Cette situation a fait naître de nouvelles pratiques de rédaction visant à optimiser la visibilité d’un article et son volume de partages sur les réseaux sociaux. On parle de SCO pour Shared Content Optimisation. En clair, il s’agit de tout faire pour intriguer et attirer l’œil de l’internaute. Cela passe par exemple par la rédaction d’un titre efficace (les dérives amènent au fameux « putaclic ») ou encore l’utilisation d’une image très évocatrice en tête d’article.

2 – Le native advertising

Autre tendance qui devrait faire évoluer rapidement le Content Marketing : le native advertising. Les études s’enchaînent actuellement sur le sujet et démontrent toutes que les internautes sont de plus en plus nombreux à utiliser des AdBlockers. Les études montrent aussi que les internautes sont toujours plus dérangés par la publicité qu’ils trouvent envahissante. Les marques doivent donc innover pour faire passer leur message. Le native advertising est la solution : il consiste à intégrer la publicité directement au contenu, au cours d’un article par exemple. La clé de la réussite étant de toujours apporter de la valeur ajoutée à votre message.

3 – La transformation des communautés Online en communautés Offline

Enfin, la dernière tendance du content marketing qui retient toute mon attention est plutôt un défi : transformer les communautés construites online en communautés offline ! Avec une bonne stratégie de content marketing, vous allez attirer plus de visiteurs sur votre site internet et développer le nombre de vos fans/abonnés sur les réseaux sociaux. C’est très bien mais cela reste très virtuel et à terme, cela déplaira aux consommateurs. On le voit aujourd’hui au niveau des commerçants : les consommateurs commencent à se dire que finalement c’est pas si mal de se rendre en boutique. Le contact humain est notre essence et ça ne changera jamais. Les marques vont donc devoir tout faire pour transposer leurs actions content marketing en ligne dans la vraie vie. Cela passe inévitablement par l’organisation d’événements offline. C’est de cette manière que les marques augmenteront l’engagement de leurs consommateurs.

Ludovic est Facilitateur Marketing & Digital chez SLN Web. Il accompagne les entreprises dans l’élaboration et la mise en place de votre stratégie marketing & communication sur Internet.

gabriel-dabi-schwebelGabriel Dabi-Schwebel

1 – Le videoshopping

Ça n’est pas encore une tendance mais on y travaille. Je suis sûr que l’on peut utiliser les vidéos Youtube pour vendre avec une approche très commerciale inspirée du téléshopping.

2 – Les chatbots

Les fonctionnalités conversationnelles ne sont pas encore très avancées mais les chatbots peuvent d’ors et déjà rendre beaucoup de service de façon plus fluide que les interfaces traditionnelles sous forme de formulaire.

3 – Les apps mobile

Elles sont particulièrement adaptées pour faire du service après vente et entretenir des relations avec des clients existants que cela soit pour des agents immobiliers, des installateurs de cuisine ou d’équipement, ou même des agences marketing.

Ingénieur de formation, Gabriel est le créateur de l’agence 1min30 qui propose aux entreprises de devenir leur propre média et de convertir leur audience en client.

lionel-clementLionel Clément

1 – Le storytelling digital

2017 sera incontestablement l’année du storytelling digital : raconter de belles histoires autour de sa marque est en effet le meilleur moyen de se différencier sur son marché tout en créant une relation durable et émotionnelle avec sa communauté de clients.

2 – Les vidéos

C’est sous la forme de vidéos que les marques doivent envisager la mise en oeuvre de leur storytelling : motion design, images réelles, interviews, etc… Tout est possible avec une seule règle : il faut que le spectateur ressente un maximum de plaisir à regarder les vidéos d’une marque. La vidéo institutionnelle à la papa, c’est définitivement fini !

3 – Le Live et les nouveaux réseaux sociaux

Côté réseaux sociaux, la vidéo en live va prendre son envol : que ce soit sur Facebook ou encore YouTube, c’est le meilleur moyen aujourd’hui à la disposition d’une marque pour s’adresser directement à sa communauté. Sans oublier, bien entendu, Instagram et Snapchat qui vont prendre de plus en plus d’importance. Ce dernier est aujourd’hui un outil formidable pour toucher des cibles jeunes qui intéressent de plus en plus les marques : bref, community managers, il est temps de vous former ! »

Créateur de l’agence de communication STORYTELLING.FR , Lionel donne des formations webmarketing et storytelling inter et intra entreprise et accompagne des entreprises comme consultant dans leurs stratégies de communication.

rudy-viardRudy Viard

Je vois 3 tendances s’amplifier en 2017 en matière de content marketing :

1 – La nécessité de créer des contenus différenciants

Avec l’explosion des contenus produits chaque jour sur Internet : les entreprises, pour exister, doivent produire des contenus qui se différencient en terme de qualité avec la nécessité de s’adresser à une audience de plus en plus précise.

2 – Des contenus taillés pour certains médias

La 2nde est l’émergence de contenus taillés pour dominer spécifiquement certains médias:

  • Des contenus plus longs et structurés pour dominer les moteurs de recherche en apportant des réponses à votre audience (ex : l’article Les Dimensions des Photos sur les Réseaux Sociaux et ses 2150 mots, les tutoriels vidéos sur Youtube…)
  • Des contenus plus courts, visuels, hautement partageables parfois limites pour dominer les réseaux sociaux en générant une réaction, une satisfaction ou une frustration immédiate (exemple : vidéos courtes, Gifs animés, photos virales…)
  • Des contenus plus natifs publiés sur (et pour) une plateforme particulière afin de bénéficier de plus de visibilité en échange d’une perte de contrôle sur vos contenus (ex : pages AMP sur Google, vidéos natives, vidéos Live et Instant Articles sur Facebook, Facebook Instant Articles, publications natives Linkedin…)

3 – Des contenus pour chaque étape du processus de décision du client

La 3ème est la prise de conscience que, si le marketing de contenus a un impact en terme de ROI, il ne suffit par d’attirer une audience pour la transformer en clients : marques et entreprises doivent créer des contenus distincts pour chaque étape du processus de décision du client donc disposer d’un pipeline de conversion au sein duquel des contenus sont spécifiquement positionnés pour susciter l’intérêt, générer des inscriptions, prendre connaissance des offres, évaluer, comparer et enfin passer à l’acte (prendre contact ou acheter)..

Créateur du blog Webmarketing Conseil, spécialisé dans les tutoriels marketing, Rudy Viard propose aide les entreprises à créer du trafic sur Internet.

charles-dolisyCharles Dolisy

1 – Le processus de diffusion de contenu

Les marketeurs vont pouvoir s’appuyer sur de nouvelles plateformes de marketing automation qui seront capables de construire de manière dynamique le scénario d’engagement le plus adapté au visiteur de votre site web. Les marketeurs ont dû mettre leur costume de geek et passer des heures à mettre à jour leurs scénarios. Ils pourront maintenant compter sur l’intelligence de la donnée pour engager leurs prospects et se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée telle que la production de contenus remarquables.

2 – Le processus de création de contenu sera guidé par la data

Les années qui viennent vont voir apparaître une nouvelle approche pour construire sa ligne éditoriale. Alors qu’aujourd’hui la plupart des plannings éditoriaux reposent sur l’instinct du marketeur, ce dernier pourra dans les années à venir se baser sur la donnée pour déterminer les sujets sur lesquels son audience réagira le mieux et les formats qu’elle préfère.

3 – Bonne nouvelle, les consommateurs auront des contenus de meilleure qualité

J’assistais le 19 octobre dernier aux rencontres internationales du B2B. La plupart des intervenants suggéraient la fin des livres blancs tellement ils sont devenus légion. Outre la question de format que cela pose, cela met en évidence le fait que tout le monde publie des livres blancs et qu’alors que cela pouvait être vu comme une tâche complexe il y a quelques années, c’est maintenant un processus que les marketeurs connaissent bien. C’est une excellente nouvelle pour les consommateurs. Pour sortir du lot, les marques devront produire du contenu remarquable et prêter réellement attention à ce qu’attend leur audience. Les contenus les plus visibles seront ceux qui auront été les plus partagés… et donc ceux de meilleure qualité.  

Charles Dolisy est Co-fondateur de Plezi, une plateforme marketing automation B2B qui fournit aux entreprises B2B des solutions marketing innovantes s’appuyant sur les données de leurs prospects pour automatiser leurs campagnes marketing.

william-troillardWilliam Troillard

1 – La vidéo comme vecteur de croissance

Les Facebook, Snapchat, Youtube et Instagram sont les nouveaux HBO, CBS et NBC Channel ! La TV d’aujourd’hui sera la radio de demain, remplacée par les contenus des internautes.

Selon les études, près de 75% du trafic des sites web proviendra des vidéos. Le format sera la star à compter de l’année prochaine car avec des vitesses de navigation toujours plus rapides, la vidéo sera de plus en plus sollicitée par les internautes. D’ici 2020, le trafic d’un site découlera même à 80% des vidéos diffusées sur le web. Un chiffre démontre bien l’impact positif de la vidéo : les marketeurs qui utilisent ce support augmentent de 49% leurs revenus par rapport à ceux qui la délaissent (source : Aberdeen).

2 – Facebook devient incontournable en B2B

Linkedin n’est plus le seul réseau pertinent pour toucher une cible de professionnels. Car avec plus de 31 millions d’utilisateurs actifs en France au 4ème trimestre 2016 (près de la moitié de la population française), Facebook est devenu un point de contact incontournable. La question n’est donc pas tant de savoir « si » mais « pourquoi » il est pertinent et stratégique pour une entreprise de se positionner sur Facebook. La raison est simple : que l’on soit B2B ou B2C, c’est avant tout les liens humains, qui  font la force d’une relation. Un chef de produit marketing le jour, sera toujours chef de produit le soir lorsqu’il se rendra sur son compte Facebook. Les marketeurs l’ont bien compris, d’autant que le coût d’acquisition d’un lead B2B sur Facebook est en moyenne 2 fois moins cher que sur Linkedin selon les sources. L’heure est donc à savoir toucher le bon public au bon moment, avec le contenu pertinent qui viendra enrichir l’expérience utilisateur, plutôt que de « polluer » son environnement… et cela avant que le coût d’acquisition sur Facebook n’augmente !

3 – Messenger est le nouveau Search

D’ici 2020, Gartner prévoit que 85% de la relation client soit automatisée ! C’est un fait, les consommateurs veulent du service immédiat, réactif et qualitatif. Pour y répondre, les « chatbot » sont en train de faire leur percée. Désormais, on peut s’adresser à ce genre de robot par messenger pour connaître une bonne adresse, l’horaire d’un train, la météo… ou même de l’intelligence sur les dernières stats de son site. « Robot, donne-moi les dernières stats de novembre sur les leads acquis depuis une source de trafic organique ». Pas de problème le robot extrait les données de votre Analytics et vous génère même un graph. Il ne reste plus qu’à l’implémenter dans votre Powerpoint.

William est le fondateur de Comexplorer, agence qui conseille et accompagne les entreprises de toutes tailles pour booster leur business sur internet grâce à une méthodologie unique de Lean Marketing.

Sur le même thème

Jules TexierRead all author posts

Consultant en webmarketing, j'ai créé Nubiz, une agence qui aide les entrepreneurs à réussir sur Internet. L'objectif est d'accompagner les PME dans leur transition numérique en utilisant la puissance d'Internet et des réseaux sociaux pour développer leur activité.