Comment faire du Guest blogging en 10 étapes ? [Guide Complet]

Comment faire du Guest blogging en 10 étapes ? [Guide Complet]

Le Guest blogging est une technique souvent controversée, car elle a fait l’objet de recommandations particulières des équipes de Google. En effet, la firme américaine a mis en garde et pénalisé ceux qui utilisaient cette technique à outrance pour tromper leur algorithme. Pourtant, si vous vous y prenez bien et que vous respectez certaines règles, vous pouvez tirer profit de cette technique qui présente de très nombreux avantages pour votre business. Découvrez dans cet article, comment faire du guest blogging…

Lorsque l’on parle de webmarketing, beaucoup d’entrepreneurs et de marketeurs passent souvent à côté des bénéfices du guest blogging. Ce qui est frappant, c’est que cet oubli ne représente pas seulement les profils juniors, mais aussi ceux qui ont compris l’intérêt de créer du contenu pour leur entreprise.

Si vous vous lisez des blogs pour vous informer sur le webmarketing, vous avez probablement remarqué que les sites les plus influents invitent régulièrement des experts à partager leurs expériences. Vous imaginez bien que si ces experts le font, c’est qu’ils ont de bonnes raisons.

Les Marketeurs et chefs d’entreprises qui développent un business, ont toutes les raisons d’utiliser le Guest blogging, pour se positionner en tant qu’expert et montrer leur expertise. Dans cet article, vous découvrirez

Qu’est-ce que le Guest blogging ?

Le Guest blogging est une technique qui consiste à écrire des articles pour d’autres blogs référents en échange d’un lien et d’une visibilité sur la page de l’article. Il vous permet notamment de recevoir plus de trafic sur votre site et vos comptes sociaux tout en profitant d’une nouvelle audience pour montrer votre expertise, mais ces avantages ne s’arrêtent pas là…

7 avantages d’utiliser le Guest blogging pour votre business

1 – Montrez votre expertise à une nouvelle audience

Sans audience, vos articles, même s’ils sont de qualités, ne seront pas lus. En les publiant sur des blogs de références, vous aurez la possibilité de profiter d’une audience plus large. Lorsque vous vous lancez et que vous n’avez pas encore de communauté, le guest blogging est donc une supère opportunité.

2 – Obtenez plus de followers sur vos comptes sociaux

Il n’est pas évident de trouver de nouveaux followers sur Twitter. En publiant sur des sites influents et en intégrant vos profils sociaux dans votre signature, vous allez récupéré un nombre de followers conséquents.

3 – Connectez-vous à des influenceurs sur votre niche

Beaucoup de professionnels du marketing désespèrent de voir leurs contenus peu partagés. L’erreur est de penser que les articles de votre blog vont naturellement être partagés sur les réseaux sociaux. Car il y a très peu de chance qu’ils le soient par des personnes qui ne vous connaissent pas. Pour cela, vous devez mettre en place une stratégie pour trouver des influenceurs. Le guest blogging, est un bon moyen de créer des connexions pour que les influenceurs partagent votre contenu.

4 – Augmenter votre liste de contacts

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez l’importance de constituer une liste de contacts. En intégrant dans votre signature, des contenus Premium à télécharger en échange des coordonnées du lecteur, vous avez l’occasion d’inviter plus d’internautes à devenir des contacts réguliers.

5 – Obtenir une visibilité sans avoir de blog

La pratique du guest blogging permet à ceux qui ne développe pas de blog, de profiter d’une vitrine pour montrer leur expertise auprès d’une communauté de lecteurs.

6 – S’entrainer à écrire et recevoir des avis

En publiant sur des blog de référence, vous allez certainement passer plus de temps à optimiser vos publications. L’intérêt est donc de s’entraîner tout en obtenant des retours concrets de la part de spécialistes de votre secteur.

7 – Obtenir des backlinks

J’ai plaçé cette raison en dernier car elle ne doit plus être la raison principale de votre stratégie sous peine d’être pénalisé (voir ci-après).

Comment faire du guest blogging ? 10 étapes à respecter pour réussir.

guest blogging

Les blogs populaires qui pratiquent le guest blogging, sont souvent sollicités de proposition d’articles. Si cela présente l’avantage de niveler la qualité des articles par le haut, il devient plus difficile de se faire remarquer. Pour soumettre des articles, il convient de personnaliser votre approche.

1 – Créer une liste de personnes et de sites influents dans votre secteur

Première étape, créez une liste de personnes et de blogs influents dans votre secteur d’activité. Pour cela, posez-vous les bonnes questions concernant l’activité, le ton employé, les sujets couverts, est-ce que vos clients potentiels sont susceptibles de lire ce blog ?….

2 – Sélectionner des blogs ouverts aux contributeurs

Même si la pratique est répandue outre-Atlantique, le guest blogging, reste assez confidentiel en France et tous les sites n’acceptent pas d’article d’auteurs externes. Pour savoir si c’est le cas, vérifiez les auteurs et tapez le nom du site et ajouter « guest blogging », il y a souvent une page ou un article traitant de cette pratique.

3 – Commencer à lire et à commenter régulièrement le Blog

Si vous n’êtes pas un lecteur régulier du blog que vous visez, commencez par mettre en place une routine quotidienne de lecture pour vous imprégner de la ligne éditoriale. Commencez à vous faire remarquer en postant régulièrement des commentaires sur les articles en y apportant votre point de vue et une réelle valeur ajoutée.

4 – Partager les articles du blog

Lorsque vous êtes devenu un lecteur régulier, commencez à partager sur vos comptes sociaux les articles publiés sur le blog. Suivre les responsables du blog sur Twitter est aussi un bon moyen de se faire remarquer.

5 – Cibler les articles les plus populaires

Connaître les articles les plus populaires de votre niche est indispensable pour traiter des sujets qui vont être partagés. Dans cette optique, utilisez Buzzsumo pour cibler en avance les articles les plus partagés sur le site que vous ciblez.

buzzsumo

6 – Lire la ligne éditoriale

L’une des façons les plus efficaces de se faire refuser un article est de ne pas respecter la ligne éditoriale ou de ne pas répondre aux critères de sélection. Pour éviter cela, lisez attentivement la ligne éditoriale et respecter la.

7 – Proposer des idées de publications personnalisées

Les bloggers veulent publier du contenu qualitatif qui va apporter une réelle valeur ajoutée à leur audience. Préparez une sélection d’articles est donc une étape primordiale pour « toucher » la personne avec du contenu en rapport avec l’ambiance du blog.

8 – Préparer son pitch

Le blog sélectionné répond à vos critères de sélection, vous êtes devenu un lecteur régulier, et vous avez commencé à interagir sur les réseaux sociaux. Le temps est venu de faire votre demande. N’oubliez pas de faire une demande concise, personnelle sans en faire trop.

9 – Contacter la bonne personne

Il n’y a rien de pire que d’envoyer une demande globale. Un Blog est souvent personnel et les Bloggers en sont fiers. Il convient donc de personnaliser le message et de trouver les bons arguments pour convaincre votre interlocuteur de vous sélectionner.

10 – Faire un suivi et relancer si nécessaire

Vous avez fait votre demande, mais le travail n’est pas terminé. Attendez quelques jours et si vous n’avez toujours pas de réponse, commencez un travail de relance subtil s’engage. Si vous avez ciblé votre interlocuteur, le relancer sur Twitter peut s’avérer être un moyen original.

Proposer quelque chose en retour.

Si vous disposez d’un blog pour votre entreprise, n’hésitez pas à proposer aux bloggers qui vous accueillent, de publier des articles sur votre blog. Cette pratique n’est pas obligatoire, mais la proposition est généralement appréciée. Sachez également que dans tous les cas, la qualité de votre article est déterminante pour être publiée.

Les recommandations de Google sur le Guest blogging, où en est-on ?

Mat Cutts, ingénieur chez Google a publié en 2014, une vidéo dans laquelle il mettait en garde les marketer qui abusaient du guestblogging pour récupérer des backlinks. Cette vidéo a donné lieu à un débat intense car beaucoup de spécialistes du SEO utilisaient cette technique pour améliorer leur référencement.

Matt-Cutts

La mise à jour de l’algorithme de Google a effectivement pénalisé un certain nombre de sites. Mais contrairement à ce qu’ont pensé certains, cela ne concernait qu’une infime partie de la blogosphère qui utilisait cette technique de manière industrielle. Dans la grande majorité des cas, peu de chances que vous soyez pénalisé, car cette pratique ne vous concerne pas. Retenez tout de même que la clé du succès du Guest blogging réside dans la qualité, l’originalité et la créativité du contenu que vous allez proposer. En clair, soyez honnête et intéressant auprès de votre audience.

1 – Proposer du contenu unique (une seule publication)

2 – Proposer du contenu de qualité à forte valeur ajoutée

3 – Rédiger des articles de 600 mots minimum

4 – Publier du contenu en rapport avec la thématique du blog

5 – Ne pas suroptimiser l’article pour le référencement.

6 – Ne pas suroptimiser les ancres de liens avec des mots-clés correspondants

7 – Intégrer un seul lien renvoyant vers votre site (de préférence dans la bio)

8 – Intégrer des liens complémentaires d’autres sites

9 – Faire pointer les liens en no-follow

10 – Réagir aux commentaires

 

En conclusion, utiliser le Guest blogging dans sa stratégie Webmarketing est un excellent moyen de bénéficier de nouvelle audience et de créer des connexions dans votre secteur. Ne pas prendre en compte ces raisons en pensant uniquement à une optimisation de référencement est le meilleur moyen d’échouer en jouant avec les règles de Google. La meilleure solution est donc créer de réel partenariats avec vos confrères et proposer du contenu à forte valeur ajoutée.

Sur le même thème

Jules TexierRead all author posts

Consultant en webmarketing, j'ai créé Nubiz, une agence qui aide les entrepreneurs à réussir sur Internet. L'objectif est d'accompagner les PME dans leur transition numérique en utilisant la puissance d'Internet et des réseaux sociaux pour développer leur activité.